Vaccination 0800 54 621

Ce secteur de transport est constitué d’opérateurs publics ou privés, de chauffeurs rémunérés ou bénévoles, gérés par des asbl, des administrations communales, des CPAS, des ALE, des Mutuelles, la Croix-Rouge, des hôpitaux, des sociétés privées et des indépendants. A ces initiatives, il faut encore ajouter les actions de l’OTW (ex. Proxibus, Flexitec), le covoiturage, les locations de moyens de transport (trottinettes, vélos, …) jusqu’aux taxis privés classiques ou adaptés. Ces initiatives peuvent être limitées à une ou plusieurs personnes.
Si au départ, le TAD concernait principalement les transports destinés aux personnes à mobilité réduite (PMR), aux personnes âgées, aux personnes précarisées, aux malades, aux demandeurs d’emploi, aux demandeurs d’asile, … et ce plus particulièrement en zone rurale. Aujourd’hui, le Gouvernement Wallon a élargi le public-cible à l’ensemble des citoyen·ne·s wallon·ne·s sur toute la Wallonie.

Le TAD est le complément des transports structurants dans une logique « first mile, last miles » (porte à porte).
Il se distingue ainsi des transports structurants par le fait que les véhicules n’empruntent pas d’itinéraire fixe et ne respectent pas un horaire précis.

Vous avez besoin d’une info ?

Vous souhaitez poser une question sur la mobilité en Wallonie ?

Posez votre question